Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Des microplastiques jusque dans le corps des moustiques

On connaît le fléau du plastique. Son impact considérable sur la faune et la flore. La nouveauté, on la doit à une récente étude britannique, parue dans la revue Biology Letters: les moustiques aussi disséminent du plastique. Dès le stade de larve, ils ingèrent ces fameuses microparticules présentes dans les rivières où ils se développent. Ils grandissent, deviennent des insectes volants, tout en gardant ces déchets dans leur abdomen. Et c’est là que la pollution insidieuse commence: les moustiques vont être ingérés par des araignées, libellules, oiseaux ou encore chauve-souris, qui se retrouveront alors contaminés. Puis viendra le tour des prochains prédateurs, et ainsi de suite jusqu’à toucher toute la chaîne alimentaire. sh