Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Quand Lastminute.ch porte bien son nom

Le 19 juin dernier, Florent Voisard et sa compagne réservent cinq jours de vacances à Tenerife auprès de lastminute.ch. Dans son e-mail de confirmation, l’agence informe notre lecteur qu’aucun billet d’avion n’est nécessaire pour voyager: «Votre nom suffit à lui seul.» Arrivés à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, Florent et son amie apprennent qu’ils ne pourront pas voler côte à côte, étant donné qu’ils n’ont pas pu faire le check-in en ligne, faute de numéro de réservation. Nouveau couac de dernière minute, le jour du retour: impossible pour les vacanciers de s’enregistrer en ligne sur easyJet sans la référence de réservation. Après plusieurs téléphones, le couple obtient finalement le précieux sésame. Et ce, non de la part de lastminute.ch, qui ne détient aucune information, mais du voyagiste, Schauinsland-Reisen. Pour s’excuser du désagrément, le site a offert au couple un bon de voyage de 100 fr.

hk