Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Utilisation des données: la Poste cède

L’intervention de Bon à Savoir a porté ses fruits: les clients du géant jaune peuvent désormais interdire le traitement des informations par des tiers.

Incontournable pour profiter des services en ligne de la Poste, la création d’un compte SwissID impliquait jusqu’ici d’accepter que ses données soient «enregistrées et utilisées à des fins d’études de marché, de conseil et de publicité».

En mai dernier, Eddy Fazan avait alerté à ce propos la rédaction de Bon à Savoir. Pour effectuer un changement d’adresse en ligne au prix de 30 fr., ce lecteur avait en effet dû accepter les conditions générales de la plateforme SwissID après avoir tenté, en vain, de refuser de voir ses données exploitées par des tiers. Le même service au guichet lui aurait coûté 42 fr., soit 12 fr. de plus!

Or, selon le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT), «La Poste Suisse doit offrir à ses clients une alternative équivalente à SwissID pour les services postaux»… ce qui n’est pas le cas. «Ces différences de prix sont potentiellement problématiques», avait en effet relevé le PFPDT. Berne avait promis d’approcher La Poste «dans les prochains jours».

Le PFPDT a tenu parole, et La Poste a dû modifier sa politique en conséquence. Les écarts de prix entre les prestations en ligne ou au guichet restent identiques, mais l’article 9 des conditions générales de SwissID concernant la protection des données a été étoffé. Le client peut ainsi, désormais, «interdire le traitement de ses données et leur communication à des tiers, pour autant que celles-ci ne soient pas indispensables à la fourniture du service qu’il requiert».

Cette demande doit être adressée, par écrit, avec une copie du passeport ou de la carte d’identité, à Poste CH SA, Contact Center Poste, Wankdorfallee 4, 3030 Berne. Un mail est également autorisé.

Claire Houriet Rime