Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Le prix des médicaments décortiqué

Le bimestriel financier Swissquote fait le point sur l’industrie pharmaceutique suisse. Plusieurs interventions de spécialistes mettent notamment en lumière la méthode de fixation des prix des nouveaux médicaments. On apprend, ainsi, que leur coût de fabrication ne représente que 2 à 3 % du prix de vente. Les frais de recherche et de développement jouent aussi un rôle, mais ce sont les économies permises par l’arrivée d’une nouvelle préparation qui participent le plus à la fixation de son prix final. Novartis a, par exemple, pu démontrer que son nouveau traitement contre l’insuffisance cardiaque permettait de réduire le taux d’hospitalisation des patients de 20%, ce qui lui a permis de négocier avec les autorités de régulation – l’OFSP en Suisse – un prix de vente élevé. Idem pour les nouveaux médicaments contre l’hépatite C: s’ils sont vendus à prix d’or, c’est parce qu’ils permettent de soigner une maladie qui, auparavant, engendrait des soins coûteux et étalés sur de nombreuses années.

vic

«Pharma: les firmes suisses à l’avant-garde», Swissquote n°4/2017, p.28-57.