Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Un divorce pas si soudain

En ce moment je rencontre de graves difficultés conjugales. Mon épouse a rencontré quelqu’un et souhaite se remarier au plus vite. Or, nous faisons toujours ménage commun. Elle m’a dit qu’elle allait demander le divorce la semaine prochaine pour qu'il soit prononcé dans quelques mois! Moi je ne souhaite pas rompre notre mariage. Peut-elle vraiment demander le divorce dès aujourd’hui?

A vous de jouer:

Perdu! votre réponse est fausse
Bravo! votre réponse est juste

Dans la mesure où vous faîtes toujours ménage commun et que vous n’êtes pas d’accord de divorcer, votre épouse devra attendre deux ans à partir du moment où vous vivrez séparés pour déposer sa demande unilatérale en divorce. Ce n’est, en effet, que si vous êtes d’accord sur le principe du divorce mais également sur ses effets que vous pourriez déposer une requête commune à n'importe quel moment.

Des exceptions existent, mais uniquement lorsque des motifs sérieux (ex : violence conjugale) qui ne sont pas imputables à l’époux demandeur rendent la continuation du mariage insupportable. Cette condition n’étant, en l’espèce, pas remplie, votre femme devra patienter deux ans pour déposer sa demande puis, attendre au moins 30 jours après le prononcé du jugement de divorce avant de convoler à nouveau.

A défaut du divorce, des mesures protectrices de l’union conjugale seront prononcées. Il s’agit de mesures prises par le juge civil pour aménager une vie de couple qui rencontre des difficultés. L'une d'entre elles est l’aménagement de la vie séparée.

 Sophie-Emilia Steinauer