Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide
Guide d’achat: sprays imperméabilisants

Guide d’achat: sprays imperméabilisants

Qu’est-ce qu’un spray imperméabilisant?

Il s’agit d’un liquide à vaporiser sur les textiles (vêtements, etc.) ou les cuirs (chaussures, etc.) pour les rendre plus résistants à l’eau et aux salissures. Vendus en grande surface ou dans les magasins de chaussures, leur utilité est régulièrement mise en doute. Dans notre premier test, en 2004, seuls deux produits sur neufs étaient «recommandable». En 2011, trois aérosols étaient jugés «bon» et un «satisfaisant», tandis que six recevaient la mention «peu satisfaisant». Dans notre test 2016, pas même la moitiés des articles analysés obtenaient l’appréciation «bon». Mieux vaut donc ne pas choisir un spray au hasard.

Comment faire son choix?

⇨ Quelle matière, quel vêtement?
La majorité des sprays sont dits «universels» et sont sensés protéger tout type de vêtements et d’accessoires. Plusieurs sont néanmoins prévus pour une matière particulière ou uniquement pour les chaussures. Il convient donc de vérifier sur la boîte que le produit conviendra à l’utilisation désirée.
Dans notre test de 2016, plusieurs sprays se sont révélés efficaces pour protéger le cuir ou le polyester. En revanche, aucun n’a été convaincant sur les vêtements en coton.

⇨ Imperméabilisation
La première fonction d’un tel produit est bien sûr de repousser l’humidité. Il doit également empêcher l’eau stagnante, par exemple contenue dans de la neige, de pénétrer la matière traitée. Plusieurs sprays protègent également des salissures ou de substances huileuses.

⇨ Facilité d’utilisation
Un bon aérosol doit pouvoir être utilisé avec précision et sa bonbonne ne doit pas couler. Un imperméabilisant qui sèche rapidement est un plus.

Les substances problématiques

⇨ Microparticules inhalables
Les sprays émettent de minuscules gouttelettes. Quand elles font moins de 10.4 micromètres et qu’elles sont respirées, elles peuvent provoquer des inflammations des poumons. Cette taille dépend à la fois de la composition du liquide et de la buse de la bonbonne. Pour l’Office fédéral de la santé publique, la proportion de particules plus petites que cette limite ne devrait pas dépasser une proportion de 1%. Dans notre test 2016, seul trois produits sur douze étaient en dessous de ce seuil. En tous les cas, les personnes souffrant de problèmes respiratoires (notamment d’asthme) ne devraient pas utiliser eux-mêmes ces sprays.

Conseils et précautions

⇨ Application
Pour limiter l’inhalation de microparticules problématiques pour la santé, il convient d’utiliser le spray à l’extérieur et en évitant de se mettre contre le vent. Il doit être pulvérisé de manière homogène à quelques dizaines de centimètres du vêtement (propre). Par précaution, laisser sécher à l’extérieur.

⇨ Conservation
Les boîtes d’imperméabilisants doivent être conservés hors de la portée des enfants. Tenir à l’écart de la chaleur et de toute autre source d’inflammation.

⇨ Solutions de remplacement
Pour éviter d’inhaler les particules contenues dans les sprays, on peut recourir à d’autres produits d’imprégnation. Pour les textiles, il existe par exemple des liquides qu’on peut utiliser comme de la lessive dans une machine à laver. On trouve également des mousses qui s’appliquent à l’aide d’un chiffon.