Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Le Conseil fédéral insensible aux dangers du glyphosate

Malgré la fronde contre les herbicides contenant du glyphosate, considérés comme probablement cancérigènes, le Conseil fédéral ne veut pas l'interdire en Suisse. Il propose de rejeter deux motions exigeant une suspension immédiate des ventes.
Le Conseil fédéral a dû faire face à un tir groupé de motions, postulat et autre interpellation socialistes et des Verts s'en prenant au glyphosate, l'herbicide le plus utilisé en Suisse.

Selon des travaux publiés par le Centre international de recherche sur le cancer à Lyon, une agence de l'OMS spécialisée dans les questions relatives au cancer, le glyphosate pourrait être considéré comme un produit probablement cancérigène pour l'homme, rappelle le conseiller national Pierre-Alain Fridez (PS/JU) dans son texte.

En Suisse, cette substance se retrouve dans plus de 70 désherbants homologués; on en vend quelque 300 tonnes par an pour un usage dans l'agriculture, les vergers, l'horticulture ou chez des particuliers, selon les Verts. Elle est commercialisée sous la marque Roundup depuis 1975.

Source: ATS