Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Que la lumière soit… écologique!

Le rideau vient de tomber sur les ampoules à incandescence les plus gourmandes en énergie. Depuis le 1er janvier, les modèles des classes F et G ne sont plus commercialisés. La prochaine étape, prévue pour 2012, sera l’interdiction totale des ampoules à filament.

Bonne nouvelle pour l’environnement – et, à terme, pour le porte-monnaie des consommateurs – puisque ces globes de verre libèrent une grande quantité de CO2 dans l’atmosphère et ne transforment que 5% de l’énergie utilisée en lumière. Face à la hausse des tarifs de l’électricité, il vaut donc la peine de remplacer progressivement les ampoules conventionnelles par des modèles moins gourmands, plus résistants et plus écologiques. Trois qualités qui en font un achat rentable, à condition qu’elles tiennent leurs promesses et durent les 8000, 12 000, voire 15 000 heures indiquées sur les emballages afin de compenser leur prix d’achat plus élevé. Polémiques en perspective car les grands distributeurs, dont Migros et Coop, considèrent que ces durées estimatives ne sont pas contractuelles et se montrent particulièrement restrictives en matière de garantie (lire BàS 5/2007).

Un domaine parmi d’autres sur lequel nous ne manquerons pas de braquer nos projecteurs afin de veiller à la qualité des produits et des services après-vente. A l’instar de ce que nous faisons chaque mois par l’intermédiaire de nos tests et comparatifs pour vous permettre d’agir au quotidien en consommateurs éclairés.

Zeynep Ersan-Berdoz