RFFA: non au marchandage!

Réforme de la fiscalité et du financement de l’avs

⇨ Télécharger la feuille de signature

Le comité référendaire se chargera de demander l’attestation de la qualité d’électeur des signataires.

À renvoyer, même incomplet, au plus vite et jusqu’au 03.01.2019 au plus tard à:
Editions Plus S.à.r.l., CP 150, 1001 Lausanne

2+2=4

En septembre, les chambres ont adopté la "loi fédérale relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS" (RFFA). Selon les estimations, son application permettra aux entreprises d’économiser deux milliards de francs pour la seule année 2020. Pour que la population accepte ce gros cadeau, après avoir refusé la réforme de l’imposition des entreprises (RIE III), le Parlement a décidé que l’AVS recevra un montant identique. Problème: d'une part, les citoyens financeront une partie de l'apport à l'Assurance-vieillesse et survivants par une augmentation de leurs cotisations salariales, d'autre part, la population risque de subir indirectement la baisse des rentrées fiscales. Autrement dit, cette réforme coûtera 4 milliards au peuple en 2020, et peut-être plus encore les années suivantes.

L’enjeu est donc de taille pour notre porte-monnaie. Bon à Savoir estime important que nous puissions nous prononcer par référendum sur le sujet. C’est pour cette raison que nous participons à la récolte des signatures, afin que les citoyens-consommateurs puissent choisir d’accepter ou non cette réforme décidée par le Parlement.