Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Des sandwichs pas toujours frais

nutrition Bon à Savoir a analysé 30 sandwichs emballés. Nous n’avons trouvé aucun agent pathogène, mais plusieurs achats contenaient beaucoup de levures et de moisissures.

Les sandwichs emballés sont censés conserver leur fraîcheur jusqu’à une semaine après leur fabrication grâce aux gaz protecteurs et aux conservateurs utilisés. Pourtant, des levures et des moisissures peuvent facilement se multiplier dans l’emballage. Elles font fermenter le produit qui sent alors le moisi.

Nous avons donc voulu savoir si les produits vendus par les grandes surfaces sont encore frais à leur date de péremption. Nous avons aussi recherché la présence de germes et des bactéries problématiques, comme des salmonelles ou des staphylocoques.

Le laboratoire mandaté a examiné 30 sandwichs vendus par Aldi, Coop, Denner, Lidl, Migros et Spar.

Bonne nouvelle: les analyses n’ont décelé aucun micro-organisme susceptible de provoquer des maladies. Toutefois, sept encas n’étaient plus frais. Ils dépassaient clairement les valeurs indicatives établies par la Société allemande d’hygiène et de microbiologie concernant les levures et les moisissures. La Suisse n’a pas fixé de telles valeurs pour les sandwichs.

Selon l’échelle de la société de microbiologie, la qualité est nettement dégradée lorsqu’un casse-croûte contient 100 000 unités formant colonie (UFC) de levure, ou 1000 UFC de moisissures, par gramme. Cinq sandwichs vendus par Aldi, Denner, Lidl et Migros renfermaient plus d’un million de levures et 540 000 dans un encas au thon de Spar. Côté moisissures, un mets au salami de Denner dépassait clairement la valeur indicative avec 15 000 UFC par gramme. En règle générale, une forte présence de levures n’est pas dangereuse pour la santé. Elles forment cependant des gaz et modifient l’odeur, la consistance et le goût de l’aliment. Si l’emballage est bombé ou s’il dégage une odeur de moisi et de fermentation, vous ne devriez plus le manger.

Mangez-les rapidement!

Conseil pratique: tous les sandwichs doivent être consommés aussi rapidement que possible, qu’ils soient emballés ou non. En effet, les germes se multiplient vite, surtout lorsqu’il fait chaud.

L’entreprise Bigler, qui approvisionne Spar, souligne que la valeur indicative n’est pas contraignante juridiquement en Suisse et que ses sandwichs au thon peuvent être consommés malgré le dépassement constaté. Selon Bigler, les levures ne sont pas pathogènes, mais elles peuvent entraîner une perte de goût et gonfler l’emballage.

Migros explique que ses sandwichs végétariens contiennent des ingrédients naturels comme les tomates et la laitue, qui ont une teneur élevée en levures. Denner écrit que le nombre de levures n’implique pas forcément un manque d’hygiène. Aldi va étudier d’éventuels changements dans sa ligne de production. Lidl affirme que ses encas sont «irréprochables» au regard des exigences légales.

Andreas Schildknecht / seb