Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Vrac: Migros et Coop visent une clientèle aisée

Dans le sillage du mouvement «zéro déchet», les grands distributeurs se lancent à petits pas dans la vente en vrac. Mais, comme le montre un comparatif, l’offre vise surtout les porte-monnaie bien garnis. Coop propose dans trois magasins alémaniques des stations de remplissage d’eau minérale et de bière. L’eau minérale à remplir soi-même, de la marque Rhäzünser, coûte 1.50 fr. le litre contre 77 centimes le litre en bouteille PET, soit le double. La bière Valaisanne coûte 4.95 fr. le litre au distributeur, contre 3.98 fr. le litre en canette (+24%). Et cela, sans compter l’achat de la bouteille en métal, spéciale, nécessaire à la mousseuse, pour 19.95 fr. Coop explique que les appareils de remplissage doivent être nettoyés et remplis plusieurs fois par jour.

Migros a installé des stations en vrac proposant quelque 70 produits dans sept filiales. Quinze autres doivent suivre d’ici à la fin de l’année. Il s’agit de produits bio, plus chers que les produits classiques des rayons. Au moins les prix sont-ils les mêmes entre les produits bio emballés et leurs équivalents en vrac. Migros remarque que les clients «qui ont un style de vie durable» préfèrent les aliments bio. Nous avions déjà constaté une différence de prix, parfois exorbitante, entre les noix et les fruits secs en vrac et en sachet au printemps 2020 (lire «Abricots secs ou noix de cajou: c’est plus cher en vrac».

gu / sp