Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Plus de sucre que de légumes

SMOOTHIES VERTS Ils donnent l’impression d’être des boissons saines. Or, la plupart des bouteilles que nous avons achetées renferment peu de légumes, mais beaucoup de sucre, et leur contenu est parfois coloré artificiellement.

Les fabricants s’ingénient à nous faire croire que les jus et les smoothies verts vendus dans les commerces sont sains et qu’ils contiennent beaucoup de légumes. La société True Fruits affirme, par exemple sur l’étiquette de son Green smoothie,que la bouteille de 2,5 dl inclut sept feuilles d’épinards et une feuille de chou frisé en purée. L’illustration de la bouteille de Michel Pure taste fresh juice, affiche quant à elle, l’image d’un bel avocat et de feuilles d’épinards. Ces deux composants sont de surcroît mis en évidence juste en dessous, puisqu’ils figurent en tête d’une liste de cinq ingrédients (Avocat-Epinard-Mangue-Banane-Pomme).

Très peu de légumes

En réalité, ces deux boissons ne contiennent que 15% de légumes. Dans certains smoothies, selon les propres déclarations des fabricants, le pourcentage est encore plus faible (voir tableau).

Notre comparatif montre que le Green smoothie acheté chez Migrolino est le produit qui offre le moins de légumes avec 4% seulement de purée d’épinards et de chou frisé. Le Wonder green de Innocent est, lui aussi, très pauvre en légumes avec 6% de concombre.

A l’autre bout du tableau, le Green kick de Sonatural est le plus riche avec 35% d’avocat, de concombre et d’épinards. Toutefois, la nutritionniste Lioba Hofmann estime qu’un smoothie sain devrait être composé d’au moins la moitié de légumes. «Ces produits sont constitués en majeure partie de jus de pomme et ils contiennent beaucoup de sucre», souligne la spécialiste.

Colorés en vert

Autre constat surprenant: les produits True Fruits, Migrolino et Innocent comprennent des colorants végétaux ajoutés. Le matcha, le carthame et la spiruline renforcent la couleur verte. «Les consommateurs sont ainsi induits en erreur, parce que le vert est associé aux légumes», estime Lioba Hofmann. L’association allemande des consommateurs (Verbraucherzentrale Deutschland) critique également cette pratique. Dans une étude consacrée aux smoothies, elle regrette que certains fabricants usent des colorants alimentaires pour dissimuler la faible teneur de certains ingrédients. Selon l’association: «Il est ainsi difficile pour les consommateurs de se faire une idée réaliste de la nature du produit au premier coup d’œil.»

Autant de sucre qu’un soda

Les jus de notre tableau ont beaucoup de sucre, jusqu’à 11 g par décilitre, soit 110 g par litre, pour le Migrolino Green smoothie! Le Michel Pure Taste et le Green smoothie True Fruits en renferment également plus de 10 g par décilitre. «C’est autant que dans les sodas», souligne Stéfanie Bürge, nutritionniste à l’Hôpital d’Uster (ZH). Certes, le sucre provient des fruits et n’est pas ajouté artificiellement. Mais le fructose n’est pas forcément meilleur que le sucre de table selon la nutritionniste: «En grandes quantités, il est même plus nocif, car il peut favoriser la stéatose hépatique.»

Faire ses smoothies soi-même

Stéfanie Bürge conseille de préparer soi-même ses smoothies. Parmi les ingrédients intéressants: roquette, laitue, épinards, blette, concombre, chou frisé ainsi que de petites quantités d’herbes aromatiques, telles que du basilic, de la menthe, du persil et du cresson. Pour les fruits: bananes, mangues, pommes et baies sont de bons choix. Ils doivent être aussi mûrs que possible pour donner au smoothie un goût doux naturel.

Parmi les réactions des fabricants, Rivella écrit que la teneur en sucre du Michel Pure taste provient exclusivement des fruits et qu’elle est similaire à celle des produits de même genre. Innocent reconnaît que les extraits de plantes ajoutés à son smoothie sont destinés à renforcer la couleur. La société My Drink, distributeur de la marque Sonatural, affirme que la recette du Green kick a été élaborée par des nutritionnistes. La boisson permettrait d’intégrer des légumes verts dans le régime alimentaire.

Wiebke Vortriede / seb