Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Une réorganisation menée tambour battant

A propos de notre article «Troubles sur l’eau potable» (2/20)

J’ai lu avec intérêt votre sujet qui a retenu toute mon attention. II me semble toutefois qu’il eut été de bon ton d’expliquer très brièvement la genèse de cette modification. En effet, la nouvelle directive 2019/1 de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), datée du 8 août 2019, a fixé la valeur maximale du chlorothalonil à 0,1 µg/l avec entrée en vigueur à la même date. A noter aussi que le Conseil fédéral en a interdit la vente dès 1er janvier 2020.

II faut donc comprendre et expliquer que les nombreux fournisseurs d’eau potable n’ont eu que peu de temps pour se conformer à cette nouvelle directive. Ils ont dû se réorganiser pour, éventuellement, mélanger plusieurs sources ou, même, mettre hors service des sources, afin de respecter cette directive.

Jean-Pierre Zbinden