Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Une pluie de catalogues

A propos de notre article «Au retour du supermarché, un amas de déchets à gérer» (4/19)

Je soutiens pleinement votre lutte contre les emballages superflus. Il y a, cependant, un autre sujet qui me préoccupe, celui de la multiplication démesurée des catalogues de vente par correspondance. Auparavant, on recevait un exemplaire «printemps-été» et un «automne-hiver», parfois un petit fascicule pour les soldes. Aujourd’hui, il ne se passe pas une semaine sans qu’on reçoive plusieurs catalogues sur beau papier glacé. Il s’agit là, à mon sens, d’un gaspillage éhonté et je m’étonne que personne ne soit encore monté au créneau pour le dénoncer.

Catherine Rufener-Press

Votre sujet était fort intéressant, mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec vos remarques. Vous dites que Migros et Aldi se démarquent clairement. En réalité, seul Aldi se démarque vraiment, car c’est l’unique supermarché qui reprend les briques à boissons (emballages composites), les bouteilles en plastique, les films plastiques, les cartons, les piles et les bouteilles en PET.

Esther Zimmermann

C’était effectivement le cas, mais Aldi vient malheureusement d’annoncer un changement: ses points de collecte seront exclusivement destinés à la collecte de bouteilles en plastique. Les briques à boisson ne seront plus reprises.

La rédaction