Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Le miel et ses secrets

diététique

« On dit que le miel cru est déconseillé aux enfants de moins d’un an. Comment savoir s’il est cru ou a été pasteurisé? »

On ne devrait jamais donner du miel cru ou pasteurisé aux enfants de moins de 1 an. En effet, il peut contenir les spores d’une bactérie, le clostridium botulinum, responsable du botulisme infantile. Ces spores potentiellement présentes dans la terre sont transportées dans les ruches par les abeilles. Or, le système digestif des enfants de moins d’un an n’est pas encore armé pour les détruire.

Quant à savoir si le miel est pasteurisé ou non, il est impossible de le distinguer de visu. De surcroît, aucune législation, ni en Europe ni en Suisse, ne cite ce critère. Les miels issus de mélanges d’origine extraeuropéenne sont le plus souvent pasteurisés, soit chauffés à 70-80° C, afin d’améliorer leur conservation. Cette méthode n’épargne au passage ni les minéraux ni les vitamines.

Certains produits sont modérément chauffés (moins de 40° C) pour rendre homogène l’assemblage de différents miels sans leur faire perdre en qualité. Quelques producteurs proposent du miel brut et le mentionnent sur leur étiquette. Si rien n’est indiqué, il est rare que ce soit du brut. Le plus sûr est de se renseigner directement auprès de l’apiculteur ou du revendeur. Notons qu’il convient de le conserver à l’abri de la chaleur et de l’humidité.

Doris Favre, diététicienne diplômée