Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

T’as la cote, coco!

A propos de notre article «Ecarter l’huile de palme est un choix coûteux» (1/18)

Habitant à côté de la frontière, je constate qu’en France, les pâtes à tartiner sans huile de palme vendues dans les grandes surfaces n’entraînent pas forcément un surcoût. Mieux: certaines sont même meilleur marché que celles qui en contiennent. Pourquoi n’est-ce pas le cas en Suisse aussi?
Lisa Dumartheray

Malheureusement, l’alternative proposée par les grandes surfaces françaises n’en est pas vraiment une: dans les pots bon marché sans huile de palme, on note souvent la présence d’huile de coco. Or, celle-ci n’est pas plus recommandable que l’huile de palme pour la santé et l’environnement.
La rédaction

Dans votre article, nous avons été surpris de constater que l’huile de coco était placée dans le même panier que celle de palme.
Larissa Mateo

Nous avons considéré que l’huile/graisse de coco est aussi mauvaise pour la santé que l’huile de palme, car c’est l’avis des deux nutritionnistes que nous avons interrogés sur le sujet. L’un d’eux précise même que l'huile de coco est encore plus riche en graisses saturées que l’huile de palme. Et, selon le WWF, son bilan écologique est encore moins bon.
La rédaction