Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

16 poêles: une poêle de qualité sans payer le prix fort?

Quand l’omelette colle, que le fond gondole et que le manche plie, il est temps de changer de poêle. Notre test vous dit quels sont les meilleurs modèles et comment les faire durer.

Au pays des röstis, chaque ménage achète en moyenne une poêle par année, ce qui représente 2 à 3 millions d’unités! Pour apprécier cet ustensile à chaque cuisson, et durablement, il faut toutefois le choisir avec circonspection. Mais quels sont les modèles fiables? Et la qualité dépend-elle étroitement du prix?

Pour le savoir, nous avons mandaté les experts de l’institut allemand ipi (recherche et information sur les produits), qui ont mis à rude épreuve seize poêles d’un diamètre de 28 cm, vendues entre 14,90 et 149 francs. Leurs revêtements anti-adhésifs étaient en diverses matières (Téflon, Nanon, Silverstone), dont la qualité est aujourd’hui équivalente. Cinq des poêles (Gastrolux, Flirt Star, Mivit Titan Induction, Ballarini et WMF) ont, en outre, une couche de titane sous ce revêtement.

Les spécialistes ont testé les propriétés de cuisson (d’une omelette et de röstis), la facilité d’emploi et la résistance aux chocs et à la chaleur.

Les phases du test

• Test pratique – Quoi de plus désagréable que des roestis grillés par endroits seulement? Et qui aime s’acharner sur des résidus d’œuf collés au fond de sa poêle? Cette phase du test a donc servi à vérifier:

• la durée et le résultat de la cuisson (l’omelette est-elle uniformément dorée? les röstis sont-ils aussi cuits à l’intérieur?);

• si la chaleur se répandait uniformément sur le fond;

• si des restes d’aliments adhéraient après cuisson dans les poêles neuves / dans les poêles au revêtement rayé par les experts;

• si elles étaient simples à nettoyer.

• Solidité de la poêle – Déformée, une poêle ne cuit pas les mets uniformément et perd de l’énergie. Elle doit donc résister aux chocs et aux températures élevées. Et un ustensile rouillé ou dont le revêtement se détache par endroits devient inutilisable. D’où les tests suivants:

• Résistance à la chaleur: comment la poêle se déforme-t-elle à haute température? Ces déformations sont-elles permanentes?

• Résistance aux chocs: la poêle sort-elle intacte d’une chute de 1 mètre?

• Résistance à la corrosion: la poêle rouille-t-elle après un traitement abrasif?

• Adhérence du revêtement: quelle quantitié de particules se détache en grattant le fond de la poêle avec une spatule en acier?

• La poêle est-elle encore utilisable à la fin du test?

• Solidité du manche – Le manche doit être solide et résister à la chaleur. Sinon, gare aux accidents et brûlures! Les experts ont donc vérifié les points suivants:

• Les manches chauffent-ils trop? Peut-on s’y brûler?

• Supportent-ils les hautes températures? Prennent-ils feu, et si oui, les flammes s’éteignent-elles toutes seules?

• Résistent-ils à une forte charge unique sans plier ou casser?

• Résistent-ils à une succession de petites charges sans plier ou casser?

Vainqueur absolu, la Coop Platina se distingue aussi par son prix avantageux (32 fr.). Surtout comparée à la poêle classée en deuxième position, la Nano de Gastrolux, quatre fois plus chère (139 fr.). Au reste, la plus chère (149 fr.), la WMF Comfort, a particulièrement déçu: à ce tarif, elle devrait faire bien mieux qu’un septième rang, derrière un modèle aussi bon marché que la Teflon de Coop (24 fr.).

Bon et bon marché

Parmi les diverses poêles bien classées, d’autres modèles à bon prix (voir tableau, avec toutefois quelques bémols:

• Le fond de la Coop Teflon s’est déformé lors du test de chaleur, mais pas de manière définitive. Reste que cette déformation occasionne une déperdition d’énergie.

• Sur le manche de la Mivit Rondo, les personnes aux mains fines risquent de toucher la vis de fixation. Même si, dans la pratique, il semble peu probable qu’on puisse s’y brûler, cela ne répond pas aux exigences en la matière.

• Le modèle Kitchen home d’Illa n’a obtenu que des notes moyennes pour sa résistance aux hautes températures et la solidité du manche, qui a plié.

• Comme la Kurage d’Ikea offre le meilleur rapport qualité-prix (15,90 fr.) du test, on peut lui pardonner la petite faiblesse de son manche.

• La poêle noire de Carrefour a perdu des points en raison de sa fragilité.

Egalement vendue chez Carrefour, la Ménastyl s’est avérée carrément insatisfaisante: c’est la seule poêle dans laquelle il restait des aliments solidement collés après cuisson. Son fond s’est aussi nettement déformé avec la chaleur, de manière irréversible. Elle a obtenu la moins bonne note à l’épreuve de corrosion et son manche est resté plié après une forte charge subite. Averti de ce piteux résultat, Carrefour a décidé de la retirer de son assortiment.

Rolf Muntwyler / ew

Voir les résultats
Lire l'article