Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Farouches, les graines de lin

Elles sont riches en fibres et bénéfiques pour le système cardiovasculaire. Mais encore faut-il les consommer correctement.

Contrairement aux autres graines oléagineuses, comme le tournesol ou la courge que l’on peut croquer, les graines de lin ne devraient pas être consommées telles quelles, entières. En effet, elles possèdent une coque dure qui résiste à la digestion. De fait, elles traversent le tube digestif sans que ce dernier ne puisse bénéficier de ses atouts nutritionnels.

Pour profiter de ses qualités, il est préférable de les faire tremper une nuit dans un peu d’eau ou de les moudre dans un moulin à épices juste avant de les utiliser. On trouve aussi, dans le commerce, des graines de lin égrugées, déjà concassées mais, dans ce cas, elles sont fragiles à l’oxydation. Il faut alors les consommer rapidement ou les entreposer dans un récipient hermétique au frais.

Le lin est intéressant à plus d’un titre. D’abord, il constitue une bonne source en fibres, régulatrices du transit. Ensuite, le lin est bénéfique pour la bonne santé du système cardiovasculaire. Il détrône même les graines de chia pour sa teneur en oméga 3, avec 23 g aux 100 g contre 18 g pour le chia!

On peut ajouter ces graines dans un yogourt ou un bircher, en saupoudrer ses salades ou les intégrer lors de la confection de pains ou de biscuits.

Doris Favre