Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

L’amarante a tout d’une grande

C’est une toute petite graine originaire d’Amérique centrale qui trouve modestement sa place dans notre alimentation. L’amarante a néanmoins plein de qualités.

Elle n’appartient pas à la famille des céréales, mais se consomme de la même façon: en graines, en flocons, soufflées ou encore en farine. On peut en faire des galettes, des biscuits et du pain (en l’associant à d’autres farines), des mueslis, du chocolat, etc.

Exempte de gluten, elle est à juste titre prisée par ceux qui y sont intolérants. Elle intéresse aussi les végétariens pour sa richesse en protéines: elle en contient 15%, alors que le riz, à titre de comparaison, en renferme moins de 7%. L’amarante a aussi l’avantage d’être bien pourvue en lysine et en méthionine, deux acides aminés essentiels qui font défaut dans les céréales et les légumineuses.

Cette graine est également une excellente source en magnésium, en calcium et en fer. Cependant, le fer d’origine végétale étant moins bien absorbé que celui d’origine animale, il est judicieux d’associer l’amarante avec du jus de citron ou des légumes riches en vitamine C, comme le persil, les poivrons ou les choux. En effet, cette vitamine favorise l’absorption du fer végétal.

Enfin, on relèvera sa richesse en fibres, essentielles pour le bon fonctionnement du transit, mais aussi pour réguler la glycémie, ce qui limite les fringales.

Doris Favre