Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Quel gain pour un versement mensuel d’un 3A?

On le sait: chaque année, une certaine somme peut être versée sur un compte de prévoyance liée et déduite des impôts. Ainsi, pour 2015, la limite maximale du 3e pilier A est fixée à 6768 fr. La plupart des épargnants choisissent de faire un seul et unique versement en fin d’année. Or, ceux qui optent pour une participation mensuelle, dès le mois de janvier, bénéficient logiquement d’une rémunération plus importante, puisque le capital grossit régulièrement tout au long de l’année.

Mais quel est le gain exact d’une telle pratique? Tout Compte Fait a fait le calcul avec les chiffres concrets jusqu’en 2014, puis avec des estimations fondées sur une inflation de 0,5% pour les deux ans à venir, de 1% par an ensuite.

  • Une personne qui verse, depuis 1994, le montant maximal fixé tous les deux ans par la Confédération et qui le fera jusqu’à l’âge de sa retraite, en 2023, disposera d’un capital de 191 366 fr.
  • Par le jeu des intérêts, cette somme sera augmentée de 52 456 fr. si les versements se font en une seule fois à la fin de chaque année. Capital total: 243 822 fr.
  • Si les versements se font à raison d’un douzième à la fin de chaque mois, le montant des intérêts se monte à 55 200 fr. Gain supplémentaire: 2744 fr. (+5%).

Ce n’est, certes, pas énorme, mais à multiplier par deux pour un couple où chaque conjoint verse le montant maximal. Et, si les taux repartent à la hausse (en cas de reprise économique notamment), la différence sera forcément plus intéressante: rien qu’en doublant les prévisions de l’inflation (2% l’an) jusqu’en 2023, le gain passe à 4248 fr.!