Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Un compagnon au poil !

Avant-propos

L'homme et l'animal sont liés depuis la nuit des temps. Le lien s'est tissé, défait et refait depuis l'Arche de Noé, en passant par des divinités et démons divers à corps de bêtes, jusqu'aux nouveaux animaux de compagnie (NAC) adoptés par le monde occidental ces dernières années.

Aujourd'hui, les ménages suisses abritent plus de 1,3 million de chats, un demi-million de chiens, sans parler des innombrables rongeurs, oiseaux, poissons et autres reptiles. Car les animaux de compagnie ont la cote et sont même souvent des membres de la famille à part entière.

D'ailleurs, depuis 2003, la loi suisse ne les considère plus comme des choses, mais leur attribue certains droits et donne également certaines obligations à leurs détenteurs. Le canton de Zurich a même son avocat des animaux, unique en son genre dans toute l'Europe.

Parallèlement, hélas, les refuges débordent de bêtes abandonnées de tout poil. Le triste résultat, souvent, de l'adoption inconsidérée d'un compagnon dont on n'a pas mesuré la réelle portée, ses implications sur le quotidien, les obligations et les responsabilités qui en découlent.

Car s'occuper d'un animal, c'est un véritable engagement, plus ou moins astreignant selon l'espèce choisie, à plus ou moins long terme selon la longévité de la bête, petite ou grande, à plumes, à poils, à écailles, etc. Et en plus, tout cela a un prix (achat, nourriture, soins, etc.), non négligeable. Mais c'est également, et avant tout, un plaisir, une relation enrichissante, une expérience passionnante tant pour les enfants que pour les adultes.
Un guide pratique pour tous ceux qui ont un animal de compagnie ou vont en adopter. Et à qui nous souhaitons de nombreux moments de joie avec leurs nouveaux compagnons.

Ellen Weigand