10 matelas: des prix à coucher dehors

BàS / n° 02-2010 (p.20-21)
Choisir un matelas relève souvent de la loterie, tant il est difficile de se prononcer sur le lieu de vente. Pour vous aider, nous avons fait tester dix matelas standard dans une large gamme de prix.

Peut-on vraiment choisir un matelas en se couchant dessus quelques secondes, au beau milieu d’un magasin bondé? Dans ces conditions, l’achat est plus souvent conditionné par les arguments du vendeur et le prix. Pourtant, le choix est extrêmement important, sachant que l’être humain passe un...

Bien entretenir son matelas

Un matelas classique arrive généralement en fin de vie après dix ans. Un bon entretien permet cependant de le conserver plus longtemps, sans pour autant compromettre les conditions d’hygiène.

  • Tous les deux ou trois mois, passer l’aspirateur ou brosser le matelas (ne pas le taper).
  • Retourner le matelas tous les deux mois. S’il s’agit d’un modèle respectant les différentes zones du corps, il ne faut toutefois pas l’inverser dans le sens vertical pour que la tête et les pieds soient toujours au bon endroit.
  • Aérer régulièrement le matelas, en particulier si la température de la chambre est basse ou si le matelas est posé à même le sol (ce qui est, par ailleurs, déconseillé).
  • Eviter de laisser le matelas en plein soleil, les rayons UV accélérant le vieillissement des rembourrages en mousse.
  • Utiliser un molleton pour protéger le matelas de la saleté et de la transpiration (le corps humain dégage jusqu’à 4 dl d’eau par nuit!).

 

Confort et longévité mis à l’épreuve

Deux laboratoires ont été mandatés pour analyser en détail les propriétés de nos dix matelas. L’Institut d’essai du mobilier LGA Qualitest, à Nuremberg (D), s’est penché sur leur durabilité, tandis que l’Institut d’ergonomie de Munich a étudié leurs propriétés ergonomiques.

    1. Durabilité
      Comment les matelas résistent-ils à l’usure et au vieillissement? Pour le savoir, les testeurs ont fait passer un rouleau de 140 kg sur chaque modèle, à 60 000 reprises. Une fois ce traitement terminé, l’épaisseur, la fermeté et l’élasticité ont été mesurées, afin d’évaluer la perte de ces propriétés.

 

  1. Ergonomie et élasticité
    Plusieurs points importants ont été observés pour établir les propriétés garantissant le confort des matelas.
    • Enfoncement des épaules: lorsqu’on se couche sur le côté, les épaules doivent pouvoir s’enfoncer suffisamment. Elles doivent en revanche être bien maintenues si on est couché sur le dos.
    • Soutien du corps: en position couchée sur le dos, le matelas doit soutenir la forme naturelle de la colonne vertébrale.
    • Soutien ponctuel: la surface du matelas doit pouvoir épouser les pressions ponctuelles exercées par la tête et les talons.
    • Elasticité: par leur souplesse, les matelas doivent s’adapter aux formes du corps, mais également au sommier à lattes.