Découvrez les applications mobiles de Bon à Savoir

Application BAS-magazine Application BAS-magazine sur appstore Application BAS-magazine sur google play

BAS-Magazine

Retrouvez Bon à Savoir, le magazine des consommateurs suisses romands, sur votre tablette ou votre mobile. Chaque mois, vous lirez:

  • des tests indépendants
  • des enquêtes fouillées
  • des informations juridiques
  • des conseils et astuces pour acheter sans se faire arnaquer.

Trois numéros peuvent être téléchargés gratuitement à titre d'exemple. L'abonnement annuel (11 numéros) ne coûte que 39.50 fr. et permet, en plus, d'accéder à de nombreux avantages (permanence juridique, outils et calculateurs, accès illimité au contenu et aux archives du site web, application "Les tests", etc.). Je m'abonne.

Application BAS-tests Application BAS-tests sur appstore Application BAS-tests sur google play

Les tests de Bon à Savoir

Accédez en un clin d’œil à l’ensemble des tests de produits réalisés par Bon à Savoir, sur votre tablette ou votre mobile.
Après le premier téléchargement des tests et la mise à jour mensuelle, la consultation du classement ne nécessite aucune connexion internet. Très pratique dans les commerces, au moment de faire votre choix!
Vous avez aussi la possibilité de personnaliser chacun des tests en fonction de la priorité que vous accordez à certains critères. Pour ce faire, cliquez sur l’icône «rouage» et pondérez chacun des critères à votre manière, votre classement personnalisé s’affichera alors automatiquement. Et, à tout moment, vous avez la possibilité de revenir au classement initial.

Cette application contient 3 tests gratuits à titre d'exemple. Pour accéder à tous les tests, il vous suffit d'être abonné à Bon à Savoir et d'avoir un compte numérique sur le site du magazine. En savoir plus sur les abonnements.

Application Alerte budget Application Alerte budget sur appstore Application Alerte budget sur google play

Alerte Budget

Simple à utiliser, cette application vous permet d’établir et de suivre un budget personnalisé en franc suisse. Il suffit pour cela d’entrer vos revenus et vos dépenses: salaire, cadeaux, assurances, sorties, musique, frais bancaires et de crédits, etc. Grâce à un menu déroulant, vous pouvez les lister dans le détail et en créer de nouveaux.

Un baromètre indique en permanence l’état de vos finances. Vert, votre budget est équilibré. Orange, il faut examiner les postes à réduire. Rouge, la situation est critique.

Cette application a obtenu le soutien de Caritas Suisse, active dans la consultation et la prévention de l’endettement. Elle s’adresse en priorité aux jeunes de 16 à 25 ans, fortement exposés aux risques du surendettement.

Application gratuite

Application Codes E Application Codes E sur appstore Application Codes E sur google play

Codes E

Les aliments sont de plus en plus «complétés» avec des additifs (colorants, conservateurs, affermissants, exhausteurs de goût, etc.) souvent mentionnés sur les étiquettes, mais parfois seulement sous une forme codée: un E, suivi d'un numéro entre 3 et 4 chiffres. Ainsi, cette soupe contenant des exhausteurs de goût identifiés comme E 621, E 627 et E 631 sur l'emballage. Traduction (que vous ne trouverez pas sur l'étiquette): il s'agit, respectivement, de glutamate, guanylate et inosinate de sodium. Tous trois peuvent déclencher des allergies et de l'asthme et sont donc déconseillés aux personnes qui y sont sensibles: cela non plus, vous ne le lirez pas sur l'étiquette!

Notre application vous permet de décoder ce que l'industrie tente de vous cacher, en vous informant non seulement des risques encourus et des éventuelles contre-indications pour les personnes suivant un régime (végétarien, gluten, etc.), mais également en expliquant à quoi sert chaque additif retenu et dans quel aliment on le trouve le plus souvent.

Il s'agit d'un travail de synthèse mené par notre rédaction à l'aide de dix sources soigneusement documentées, mais aussi très diversifiées. Nous avons donc regroupé leurs informations, clairement référencées dans l'application, et noté chaque additif en fonction des critères suivants:

  • Sans danger: aucune source ne mentionne un risque.
  • Quelques doutes: une source au moins invoque un risque.
  • Risques conséquents: plusieurs sources indiquent des mêmes risques.
  • A éviter absolument: une majorité de sources recommandent d'éviter cet additif.
  • Pas d'infos sur les risques: les sources ne donnent pas, ou pas assez d'informations sur les risques.

Par ailleurs, nous indiquons pour chaque additif s'il est autorisé en Suisse et dans l'Union européenne. Nous avons également indiqué lorsque les additifs sont déconseillés par les milieux biologiques (BIO) et pour les enfants en bas âge (BB).

Enfin, nous signalons les additifs qui sont «trompeurs» et/ou «inutiles». Comprenez que leur utilisation ne sert qu'à masquer des défauts de qualité, et n'apportent donc aucun avantage pour les consommateurs.

Application Pan Metron Application Pan Metron sur appstore Application Pan Metron sur google play

Pan Metron

L'application Pan Metron complète le livre «Gardez la ligne!», publié par le magazine Bon à Savoir. Le système synoptique Pan Metron permet d'attribuer une couleur à chaque aliment en fonction de sa qualité nutritionnelle (protéines, fibres, vitamines, minéraux, etc.) et de sa densité énergétique (nombre de calories).

(vert foncé) = à consommer souvent
(vert clair) = régulièrement
(jaune) = raisonnablement
(rose) = de temps en temps

Outre cette recommandation, la fiche de chaque aliment (l'application en contient 1450) donne une série d'informations chiffrées utiles:

  • le SAIN (Score d’Adéquation Individuel aux recommandations Nutritionnelles), développé par une unité de recherche de l'Inserm/Inra, qui note les aspects positifs de l'aliment;
  • le LIM (score de composés à LIMiter sur le plan nutritionnel), qui évalue, à l'inverse, les aspects négatifs de l'aliment;
  • le nombre de calories (kcal);
  • la quantité de certains nutriments intéressants (protéines, fibres, calcium, fer, vitamine C et D);
  • et la quantité des composés à limiter (acide gras saturés, sel, sucre ajouté, cholestérol).

Par défaut, les valeurs sont données pour 100 g, mais le poids peut être modifié. La sélection de l'aliment désiré se fait soit par index, soir par moteur de recherche.

L'application, peut être consultée hors connexion, notamment au restaurant ou dans un magasin.