Panier
x
Le panier est vide
Guide d’achat: les casques audio

Guide d’achat: les casques audio

Qu’est-ce qu’un casque audio?

Il s’agit d’un dispositif composé de deux écouteurs qui se placent contre, ou dans les oreilles, et qui permettent de restituer des contenus sonores, notamment de la musique.

Il existe différents types de casques, qu’on peut regrouper en quelques grandes familles. L’usage que l’on compte en faire aiguillera évidemment son achat. Certains produits ont d’ailleurs été conçus pour des utilisations spécifiques. Il existe notamment des modèles étanches, d’autres dédiés au sport (légers et résistants), etc.

Les grandes familles de casques

Les écouteurs intra-auriculaires

Ils s’insèrent directement dans le conduit auditif et sont, avant tout, destinés à un usage nomade. Les intra-auriculaires sont légers, pratiques, discrets et ils procurent une bonne isolation du bruit ambiant. C’est un atout dans un fitness, par exemple, mais cela peut aussi constituer un danger à l’extérieur. Ainsi, mieux vaut baisser le volume ou enlever l’un des deux écouteurs lorsqu’on court en ville! De plus, en raison de l’isolation procurée, le mouvement des fils peut provoquer des résonances désagréables, ce qui est également le cas lorsque l’utilisateur mâche ou parfois lorsqu’il marche.

Les essais n’étant généralement pas possibles avant l’achat, il faut veiller à choisir un modèle vendu avec des embouts de différentes tailles. Un embout mal adapté peut tomber, affecter la qualité d’écoute, ou rendre l’utilisation gênante, voir douloureuse.

Les oreillettes

Petites et légères, elles se logent à l’entrée du conduit auditif, dans le pavillon de l’oreille. Elles ont connu leur heure de gloire avec l’arrivée des baladeurs MP3 qu’elles accompagnaient le plus souvent. Elles sont bien moins isolantes que les intra-auriculaires, mais ont un atout: un prix souvent bas. Revers de la médaille, rares sont les modèles à offrir un bon rendu sonore. Attention: l’absence d’isolation peut pousser certains utilisateurs à faire souffrir leurs tympans en montant un peu trop le volume.

Les casques externes supra-auriculaires (ou supra-aural)

Ils sont appelés ainsi parce que leurs coussins se placent sur les oreilles. Le plus souvent, un arceau assure le maintien des écouteurs sur la tête. Si la pression de ce dernier est trop importante, cela peut être désagréable. A l’inverse, le casque peut tomber. De par leur conception, l’isolation acoustique est inférieure à celle des intra-auriculaires. Un défaut pour certains, mais un avantage pour d’autres, qui n’aiment pas se couper totalement des bruits extérieurs lorsqu’ils écoutent de la musique. Leur taille en fait un bon compromis pour un usage qui peut être domestique ou nomade. La mode s’en est d’ailleurs mêlée, et ils sont devenus partie intégrante de certains looks.

Les casques externes circum-auriculaires (ou circum-aural)

Ce sont les modèles les plus gros, dont les coussins enveloppent l’oreille. Les meilleurs d’entre eux offrent un excellent son. Ces casques sont les moins discrets, mais souvent les plus confortables. Les porteurs de lunettes, en particulier, veilleront que l’arceau n’exerce pas une pression gênante sur les tempes.

La taille des circum-auriculaires les réserve plutôt à un emploi sédentaire. N’oubliez pas de vérifier que le câble soit assez long pour ne pas avoir à se coller à la source sonore (TV, hifi, etc.)

Un modèle ouvert ou fermé?

Les casques dit fermés

Leurs coques ne laissent pas passer le son vers l’extérieur. Cette caractéristique isole de l’extérieur, ce qui peut constituer une bonne solution lorsqu’on souhaite se couper du bruit ambiant tout en épargnant les personnes situées à proximité. Certains spécialistes estiment que le signal audio est un peu plus compressé, plus dynamique, riche en basses mais parfois moins ample.

Les modèles dit ouverts

Les casques ouverts disposent de petites cavités ou d’une grille d’aération qui laissent le son quelque peu sortir vers l’extérieur. Il est donc à privilégier pour un usage à domicile. Généralement, les produits haut de gamme sont ouverts. Le son est moins comprimé et l’utilisation moins fatigante; en revanche, les basses fréquentes peuvent être fuyantes.

Les modèles dit semi ouverts

Ils constituent un compromis entre les deux modèles précédents, et permettent de profiter d’un son assez ample sans ressentir l’isolement des casques fermés.

Les casques à réduction de bruit

Les écouteurs intra-auriculaires provoquent une isolation acoustique passive. Certains casques, essentiellement supra et circum-auriculaires, mais aussi quelques modèles intra-auriculaires, incluent une isolation active. Un microphone capte ainsi le bruit environnant, et un microprocesseur intégré émet un son de même fréquence, mais de phase opposée, pour l’annuler, ce qui crée une ambiance feutrée agréable. Ils réclament une alimentation électrique, le plus souvent par pile.

Avec ou sans fil

La connexion entre un casque et un appareil est le plus souvent de type jack ou mini-jack. Il existe aussi des liaisons sans fil comme le Bluetooth. Notre test réalisé en 2017 montre qu’il faut mettre un certain prix pour disposer de modèles intra-auriculaires Bluetooth de bonne qualité. Mais qui dit sans fil dit aussi source d’énergie autonome logée dans les écouteurs. Notre test montre que l’autonomie des mini-batteries varie selon les articles.

Longueur du fil

En principe, les casques audio peuvent être utilisés aussi bien avec un équipement de salon (chaîne hifi, etc.) qu’avec des appareils mobiles, (smartphone, etc.). Mais dans la pratique, les modèles destinés aux appareils mobiles ont souvent un câble trop court pour les utilisations domestiques. Et inversement le long câble des casques domestiques est souvent peu pratique pour un usage nomade.