Panier
x
Le panier est vide

L’éthylomètre fait désormais foi

Depuis le 1er octobre, la police utilise de nouveaux éthylomètres avec force probante. Cela signifie que leurs résultats seront utilisables devant les tribunaux, sans prise de sang. Jusqu’à cette date, le passage à l’hôpital était obligatoire pour prouver l’ébriété, sauf lorsque le résultat de l’éthylotest était inférieur à 0,8 pour mille et que le conducteur reconnaissait le résultat par sa signature. Les prises de sang ne disparaissent néanmoins pas totalement. Elles peuvent encore être effectuées dans certaines circonstances, par exemple en cas de soupçon de consommation de stupéfiants, de maladies respiratoires ou lors d’un accident. De même, les conducteurs qui le souhaitent ont le droit d’en demander une. Le nouvel éthylomètre est introduit progressivement dans les cantons.  seb