Votre témoignage (texte et photo)

Le scandale du roaming se poursuit!

Les Suisses paient jusqu’à trois fois plus que leurs voisins européens lorsqu’ils communiquent depuis l’étranger avec leur téléphone mobile (roaming). Notre compteur démontre en direct ce que les Suisses paient en trop!

Explications du calcul et dossier complet ici

Conseils juridiques

Du vieux au prix du neuf

Rédaction online

«Intéressé par un radio-réveil exposé en rayon, j’ai interpellé un vendeur pour qu’il me donne le modèle correspondant. Il m’a alors indiqué qu’il ne l’avait plus en stock et qu’il fallait le commander, mais que le prix serait de 50 fr. plus élevé que celui indiqué en rayon, qui correspond au prix du modèle d’exposition. Cette pratique m’a paru vraiment étrange, est-ce normal?»

Absolument pas! Lorsqu’un panneau indique un prix dans un magasin ou une grande surface, le montant affiché concerne un article neuf. Si une réduction est généralement accordée au client qui prend le modèle d’exposition (car il ne s’agit plus d’un objet neuf), le commerçant ne peut en aucun cas «jouer avec les prix» et majorer les articles neufs correspondant à celui exposé, même s’ils ne sont plus en stock.

Par ailleurs, si c’est le fait de devoir passer une commande qui fait l’objet d’une majoration, une telle pratique doit être clairement indiquée, sur le panneau qui détaille le prix et les caractéristiques de l’article en rayon par exemple, afin que le client fasse son achat en connaissance de cause.

En tous les cas, le prix affiché en rayon ne peut concerner qu’un modèle neuf.

Kim Vallon

Magazines