Votre témoignage (texte et photo)

Conseils juridiques

Tout pour les chats?

Rédaction online

«Amie des félins, je souhaite léguer tous mes biens à une fondation qui recueille les chats abandonnés. Mon seul parent est un neveu, qui me dit que je n’ai pas le droit de le déshériter. Qu’en est-il?»

Votre neveu a tort. En effet, la loi définit quels sont les héritiers auxquels une part est nécessairement réservée : il s’agit du conjoint, des père et mère et des descendants.

Dans votre situation, il n’y a aucun hériter réservataire. Cela signifie que vous êtes libre, par testament, de léguer vos biens au destinataire de votre choix, même si vous avez encore des parents plus éloignés.

Si vous ne faites pas de testament, c’est bien votre neveu qui héritera, raison pour laquelle cette démarche est nécessaire si vous souhaitez qu'il en soit autrement.

Sur le plan de la forme, vous pouvez tout à fait rédiger le document vous-même. Pour plus d’indications sur ce point précis, voir le conseil juridique online «Testament home made» du 11.04.2014.

Barbara Venditti

Magazines